Des diplômes qualifiants pour professionnels


L'École de Commerce récompense l'engagement, la persévérance et l'ambition de ses étudiants par une certification. La plupart de nos formations vous permettent d'obtenir un diplôme qualifiant. Ce diplôme est la récompense d'un examen réussi, la preuve de vos connaissances et de vos compétences et le début d'un processus d'apprentissage continu. En bref, c'est le point culminant de votre formation pratique et professionnalisante !


Reconnaissance de votre réussite

À la fin de votre formation, vous passerez un examen ou réaliserez un travail pratique. Votre résultat est supérieur à 60 % ? Félicitations, vous recevrez un diplôme professionnalisant attestant la réussite de votre examen !

Vous avez suivi un workshop ou un cours d'initiation? Dans ce cas, il n'y a pas d'examen à la fin de votre cours et vous recevrez alors un certificat ou une attestation de participation.

Preuve de vos compétences

Les diplômes de notre école prouvent vos connaissances professionnelles dans le secteur du commerce ainsi que la maîtrise de compétences de gestionpratiques. Les diplômes sont utiles si vous voulez postuler, obtenir une promotion ou si vous souhaitez vous lancer en tant qu'indépendant(e). Votre diplôme témoigne de votre motivation et de votre investissement.

Parcours d'apprentissage

Vous détenez un diplôme de l'École de Commerce ? Dans ce cas, ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Vous pouvez vous inscrire immédiatement à une formation complémentaire vous permettant de vous spécialiser. N'oubliez pas de consulter également l'offre de nos partenaires de formation tant au niveau national qu’international.

J'OBTIENS MON DIPLÔME !

Quelles portes m’ouvre ce diplôme ?

Nous proposons des formations adaptées à tous ceux qui souhaitent travailler en Europe. Notre établissement d'enseignement organise des formations pour les professions libres d'accès et pour les professions réglementées. Notre établissement organise également des cours préparatoires aux examens du jury central de la fédération Wallonie - Bruxelles. Vous pouvez y obtenir un certificat de compétence reconnu, permettant d'accéder à la profession concernée.

1. Professions libres d'accès

Une profession libre d'accès est une activité professionnelle pour laquelle aucune règle n'est imposée par l'autorité compétente. La profession est librement accessible et tout le monde peut l'exercer, avec ou sans diplôme. Par exemple : coach personnel, photographe, graphiste,... Vous pouvez prouver vos connaissances professionnelles au moyen de certificats, de diplômes ou d'une expérience pratique.

Vous allez opter pour une formation menant à une profession libre d'accès ? Dans ce cas, vous passerez un examen via notre établissement, lors de votre dernier cours ou via eCampus. Si vous le réussissez, vous recevrez un diplôme qualifiant très apprécié par le monde des affaires. Il vous permettra de démontrer vos connaissances professionnelles lorsque vous postulez à un emploi. C'est bien sûr l'employeur qui décide librement de l'embauche.

2. Professions protégées/réglementées par l'état

Depuis le début de 2019, il n'y a quasiment plus de professions protégées en Flandre. A Bruxelles, en Wallonie et dans d'autres pays européens, le gouvernement réglemente encore l'accès à certaines professions, comme par exemple dans le secteur de la construction. Pour exercer ce type de professions, vous ne passez pas d'examen via notre centre, mais directement via l'autorité compétente, à savoir le jury central (de Bruxelles ou de Wallonie) en Belgique, pour prouver ses compétences et ainsi obtenir l'accès à la profession. Nos cours sont spécialement conçus pour vous préparer parfaitement à ces examens reconnus, afin que vous ayez les meilleures chances de réussir. 

En Wallonie et à Bruxelles, vous avez également besoin d'un certificat en gestion de base reconnu pour pouvoir commencer à exercer une activité en tant qu'indépendant/e. Ce certificat peut-être préparé (via notre centre) et obtenu (via le jury central) de la même manière que les compétences spécifiques mentionnées dans le paragraphe précédent. Si vous souhaitez exercer dans un autre pays, il est impératif de vérifier les réglementations du pays ou de la région où vous souhaitez travailler.

3. Professions légalement reconnues

Dans certains pays européens, certaines professions sont définies et réglementées par la loi. Il s'agit principalement des "professions libérales" du secteur juridique (avocat, notaire, huissier de justice,...), médical (médecin, pharmacien,...), financier (comptable, auditeur financier,...) et architectural (architecte, géomètre,...). D'autres activités professionnelles sont également strictement réglementées par la loi, ce qui signifie que vous n'êtes pas autorisé/e à les exercer sans un diplôme spécifique (agent immobilier, courtier en assurance, agent/e de sécurité, sage-femme, infirmier/ère, ...) Enfin, il existe également les professions liées à l'enseignement, comme les enseignants du primaire, du maternel et du secondaire, pour lesquelles vous avez besoin d'un diplôme pédagogique spécifique afin d'être autorisé à enseigner dans l'enseignement subventionné.

Le Centre de Qualification Professionnelle n'organise pas d'enseignement supérieur ou académique et ne délivre donc pas de diplômes de licence ou de master. Pour toutes les professions susmentionnées, nous vous conseillons de suivre une formation de plusieurs années dans une école supérieure ou une université reconnue.

4. Professions paramédicales

Les personnes qui exercent une profession paramédicale sont des professionnels de la santé qui peuvent assister les médecins, les dentistes ou les pharmaciens dans le diagnostic et le traitement des patients. Ils peuvent effectuer certains services et actes techniques qui sont définis par la profession, sur recommandation d'un spécialiste. Les professionnels paramédicaux doivent être accrédités par l'autorité compétente pour leur profession afin de pouvoir effectuer ces tâches. Il s'agit notamment des diététiciens, des ergothérapeutes, des assistants en pharmacie, des orthophonistes, des orthopédistes, des podologues, ... Notre établissement d'enseignement n'organise pas de formations donnant accès aux professions paramédicales et ne délivre pas de diplômes pour ces professions. Les diplômes pour ce type de professions sont obtenus après plusieurs années de formation en haute école ou à l'université.

5. Professions liées à la santé dans le secteur du bien-être

Les personnes qui travaillent dans le secteur du bien-être ne relèvent pas du ministère de la santé, mais du ministère de l'économie. Ce secteur étant libre d'accès, toute personne peut exercer ces activités professionnelles à titre salarié ou indépendant (de préférence) en ayant des connaissances en gestion d'entreprise. Nous désignons ici les conseillers en santé, les coachs, les personnes qui prodiguent des soins de pieds esthétiques, ... Tous ces employés ou indépendants effectuent généralement des traitements qui ne sont pas reconnus et pas remboursés par le système de sécurité sociale. Certains praticiens du bien-être réalisent des traitements dont l'efficacité n'a pas (encore) été scientifiquement prouvée. Il est important que ces praticiens ne posent pas de diagnostic et renvoient les clients vers des professionnels médicaux spécialisés si nécessaire.

interestsCarouselHeader